intro

Bienvenue à Kayak Saguenay, la référence pour les sports de pagaies en eau vive au Saguenay-Lac-Saint-Jean! Pour en savoir plus sur nous

mardi 19 mai 2009

Engagement

Une autre journée avec beaucoup d'énergie perdue et peu de kayak accompli. On a mis à l'eau dans le but de faire la Sainte-Marguerite, la section des canyons. Dès le début, on peut voir que, malgré le fait qu'il ne s'agit que de R2, il y a de la pente et que c'est encaissé. On se déplace de contre-courant à contre-courant, surveillant toujours l'horizon, car une chute est présente sur la carte. Actuellement, c'est la seule qui apparait sur la carte de toutes les tâches blanches repérées sur les photos satellites. Quand on voit les murs se refermer sur nous et l'horizon disparaître, on arrête dans un très petit contre-courant à gauche, très heureux de ne pas avoir descendu avec insouciance et avoir été obligé de faire la chute. On débarque dans la neige et après une marche un peu pénible à caler jusqu'aux hanches, on voit le gouffre, la chute doit avoir 16m vertical. Portager du côté droit aurait demandé une descente en rappel très important. Le côté gauche va nous permettre de descendre les kayaks à la corde et nous en petit rappel. 2 heures plus tard, on est revenu sur l'eau, toujours dans une vallée encaissée, mais cette fois-ci de II-III, on vérifie toujours pour des surprises, ça prend du temps. Il se fait tard. À la première accalmie, on se consulte et on décide que comme il est 2 heures, que l'on a fait environ le dixième de la rivière, que c'est très encaissé et que la reconnaissance est très difficile avec la forêt et la neige, on va donc sortir à un petit ruisseau et retrouver la route. 2h30 plus tard, nous sommes arrivés au camion.
De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

Aucun commentaire: