intro

Bienvenue à Kayak Saguenay, la référence pour les sports de pagaies en eau vive au Saguenay-Lac-Saint-Jean! Pour en savoir plus sur nous

dimanche 10 mai 2009

Le plaisir de la marche en forêt en deux variables.

La Brute devient de plus en plus un membre important de l'équipe.
De exploration

Ce matin, on se réveille avec un désir d'explorer, mais surtout de pagayer! Plan de match, on vérifie le ruisseau caribou, petit cours d'eau à proximité de l'appartement et après on va voir du côté de Saint-Félix-d'Otis où deux descentes sont probablement possibles; la rivière à la Croix et le ruisseau Aux Cailles.

Du boulevard Saguenay, le ruisseau Caribou a vraiment l'air de rien. Voir le mince filet d'eau faire son chemin dans la vase ne nous permet pas de croire que plus haut, il y a des rapides, voir des chutes. Pourtant, à moins de 5 km, on est à 100m d'altitude. Il y a donc une pente moyenne de 2% sur la section.
Après une aventure sur un chemin de terre où la Brute nous a fait de belles prouesses. Ce n'est pas tout les voitures qui ont eu cette chance.
De exploration

Au bout du chemin, nous avons trouvé cinq chutes, dont 2 qui ne sont pas vraiment intéressantes pour le kayak. Du moins, pas à ce niveau d'eau là. On verra avec plus d'eau. Sinon, c'est une méchante belle randonnée à faire pour voir les chutes.
De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

Deuxième stop, le ruisseau Aux Cailles, il y a beaucoup plus d'eau que la dernière fois que je me suis arrêté ici. Le ruisseau est praticable, mais on est pas emballé à l'idée de commencer la journée directement avec une double drop, de plus la rivière à la Croix a un plus petit bassin versant alors on va reporter Aux Cailles à plus tard.
De exploration

Ne vous laissez pas confondre, la rivière à la Croix est un ruisseau. Le début de la rivière est peu pentu, mais rempli d'aulne. Il n'y a pas vraiment de contre-courant et il y a plein d'arbres et de barrage de castors. Ensuite, la rivière augmente de pente, on passe de la classe II à la classe III. Il n'y a plus de contre-courant et parfois un seuil classe III s'enchaine en plein centre d'un rapide. Le seul hic, c'est que souvent au lieu de seuil, c'est un arbre ou plusieurs. J'ai eu la chance d'en croiser un dans les premières minutes et je dois avouer qu'être coincé entre l'écorce et la roche, à attendre l'arrivée d'un ami pour te sortir de là, c'est la meilleure façon de vivre sa vie au ralenti. Mais bon, si je suis là, c'est que les amis ont un très bon temps de réaction.
De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration

De exploration


Donc la rivière À La Croix est un petit ruisseau de calibre III qui a un urgent besoin de nettoyage avant d'être redescendu. Présentement, avec les arbres, on peut facilement augmenter le calibre de deux à trois coches au dessus. Pour équipes de pagayeurs avertis et préparés à moins d'un grand nettoyage.
L'autre problème, c'est que le site de la Nouvelle-France, qui donne accès au take out est fermé avant le mois de juin. Ce qui veut dire que tu dois marcher les 5 km et les 200m d'altitude après la descente avec le creekboat sur le dos!
Pour résumé, la rivière À la Croix, c'est un ruisseau où tu portages pour éviter les arbres et où tu portages pour revenir à la voiture.

Aucun commentaire: