intro

Bienvenue à Kayak Saguenay, la référence pour les sports de pagaies en eau vive au Saguenay-Lac-Saint-Jean! Pour en savoir plus sur nous

jeudi 4 juin 2009

Poursuite de l'exploration

Avec l'ouverture de l'école de kayak, il me reste plus beaucoup de journée à consacrer à l'exploration de rivière. Pourtant, ce projet me tiens beaucoup à coeur alors j'essaie d'avoir au moins une journée par semaine consacrée à pagailler pour moi et si c'est possible d'en faire une première descente.

Cette semaine, accompagné de Pier-Luc Lemieux, on a mis à l'eau en amont du barrage Wilson sur la Shipshaw pour aller explorer la section entre le barrage et le Saguenay. Une section de 3,5 km avec plus de 1,71% et un débit avoisinant les 70 m3/s. À partir des images hautes résolutions de Google Earth (Merci Ville Saguenay pour cet réussite!), on pouvait distinguer plusieurs chutes sur la section.
De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw


La section commence assez rapidement avec un petit seuil IV.
De basse basse shipshaw


Ensuite, on s'arrête à droite pour le portage d'une bonne chute à trois paliers dont le dernier est un énorme porte-feuille. La ligne est là. Je la vois, mais je vais laisser la première à quelqu'un d'autres. Avec moins d'eau, elle serait plus intéressante pour moi. Présentement, je la ferais peut-être mais je voudrais vraiment voir 2-3 personnes la faire avant moi.
De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw


Ensuite, quelques petits r2 et de l'eau calme pour arriver à la chute la plus intéressant de la section, du moins celle que j'envisagerais le plus de faire. Je ne sais vraiment pas où j'ai laisser mes c____ ce matin...
De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw


Un petit rapide avec un goulot à droite, classe III. On passe par le goulot car on arrive pas à voir le rapide de gauche sans s'engager et on en veut pas vraiment de mauvaise surprise (c'est ça une première, tu prends les lignes sures la première fois!). Finalement, le rapide de gauche semble être assez simple mais il se termine dans un rouleau qui colle, à faire attention!
De basse basse shipshaw


S'enchaîne ensuite un rapide très pentu de V-V+, une entré classe III avec ensuite un seuil avec une vague rouleau impressionnante à la réception, une diagonale gauche-droite qui mousse solide et qui se jette dans la pire place de la pleureuse, qui fait toute la largeur de la rivière et qui se fait remplir par le contre-courant. Ensuite, le rapide se poursuit avec le même genre de chaos et se termine avec une glissade avec des rouleaux à la fin. Bref, à ce niveaux, pas appétissant du tout pour moi, mais de quoi tester les nerfs des meilleurs avec une bonne sécurité aux endroits stratégiques.
De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw


Un petit classe I et on arrive à l'avant-dernière chute, trois options devant nous, prendre le bras de gauche, une petite glissade IV qui fait bien office de chicken line mais quand même le fun. Ou on prend l'embranchement de gauche et ensuite on bifurque sur le planiol de droite pour aller boofer un seuil de 2m (assez profond pour un boof mais probablement pas pour un plongeon!). Et finalement la ligne de gauche complètement, dans le gros jus, on descend un immense langue, on laisse une diagonale nous pousser à droite et on finit dans un petit goulot pour éviter deux gros trous qui barre la rivière à droite, la où le flot s'engouffre.
De basse basse shipshaw

De basse basse shipshaw


Ensuite, un classe III avec beaucoups de vagues nous amène au contre-courant rive droite avant le pont, qui va servir de sortis pour aujourd'hui.
De basse basse shipshaw


Il est possible de continuer mais le rapide est un bon classe V+ avec des rappels encaissés entre deux murs. Bref, c'est loin de ma définition de plaisir présent.

En gros, c'est une descente qui a du potentiel pour des pagayeurs de très haut calibre. Sinon, vous allez faire comme nous, 5 portages mais l'occassion de voir de très belles chutes.

Bref, a y retourner à eau plus basse, en espérant qu'ils ne turbineront pas toute l'eau!

Aucun commentaire: